lundi 26 octobre 2009

Toussaint 2009 : état des lieux des obsèques en France

Chaque année, la Toussaint est l'occasion pour les Français de célébrer leurs défunts. La législation qui impose l'inhumation ou la crémation laisse à chacun le choix des pratiques funéraires. Quelles sont les préférences des Français pour leurs obsèques ? Ont-elles évolué ? Quel est le vrai prix des obsèques en France ?
PFG, réseau historique du secteur avec 165 ans d'expérience, fait un tour d'horizon des services funéraires en France de nos jours.

Des pratiques funéraires traditionnelles malgré des évolutions notables
Même si les cérémonies civiles progressent, les cérémonies religieuses restent très majoritaires lors des funérailles (75% des obsèques). Ce sont dans les régions Est, Sud-ouest et Sud-est que les cérémonies religieuses sont le plus représentées.
Plus précisément, 85% des inhumations s'accompagnent d'une cérémonie religieuse, contre près de la moitié lors d'une crémation. Parallèlement, le choix de la crémation progresse et représente aujourd'hui 28% des décès. Ce sont dans les régions Est, Sud-est et Nord que les taux de crémation sont les plus élevés.
Cette tendance continue à s'accentuer et le taux de crémation devrait avoisiner 35% en 2015 et 50% en 2030/2040.
Une enquête IFOP pour PFG, menée en octobre 2008, montre d'ailleurs que, pour la première fois depuis 30 ans, une majorité de Français souhaite être crématisée !

Les obsèques, plus taxées en France que dans d'autres pays européens
La France applique un taux de TVA à 19,6% sur les dépenses d'obsèques, un des plus forts taux d'Europe !
Le prix moyen d'une inhumation est d'environ 3800 € TTC et celui d'une crémation de 2800 € TTC. Alors que 20% de ce prix est destiné à l'Etat, une entreprise du funéraire ne génère que 3 à 4% de bénéfices nets.
Pour supprimer les distorsions de concurrence et les incohérences de ce système, le réseau PFG et la Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie (CPFM) ont demandé l'application de la législation fiscale européenne qui prévoit un taux réduit de TVA. En effet, la 6ème directive du Conseil de l'U.E. du 17 mai 1977 stipule que les services et produits fournis par les entreprises de pompes funèbres et de crémation peuvent bénéficier d'un taux réduit de TVA.
L'application de cette législation en France permettrait aux familles une économie de près de 300€ sur la facture des obsèques !

PFG, une entreprise citoyenne et responsable
Conscient de ses obligations vis-à-vis des familles en deuil, PFG a entamé depuis 2004 une démarche de certification de ses services, en collaboration avec SGS. A ce jour, plus de 500 agences PFG ont obtenu la certification Qualicert qui garantit par 52 engagements, l'excellence du niveau d'équipements et de services proposés par plus de 3500 salariés.
Depuis 2006, PFG a mis en place une démarche environnementale : fabrication des cercueils avec des critères environnementaux précis, choix des matériaux raisonné, partenariats en faveur du reboisement, avec notamment l'opération « Un arbre coupé, un arbre planté », respect des normes HQE dans la construction des sites funéraires PFG…
PFG a également créé une Fondation sous l'égide de la Fondation de France afin de fédérer toutes ses actions de mécénat, pour accompagner des projets en lien avec l'environnement funéraire, notamment dans le domaine de l'accompagnement des malades et des familles ou le soutien de projets relatifs à la protection de l'environnement.


--
Contact Presse:
Maxyma Public
Emilie BARNABE
01 47 70 55 20
ebarnabe@maxymapublic.com
www.maxyma.com

--

Communiqué envoyé le 26.10.2009 09:56:21 via le site Categorynet.com dans la rubrique Société

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire